Les cadres marocains de la City sollicités
22.11.2007


Hassan Bernoussi, directeur des investissements, a appelé mercredi les cadres marocains travaillant dans la City de Londres (quartier financier de la capitale britannique) à accompagner les efforts consentis par le Maroc notamment dans le domaine de la promotion et de l'encouragement des investissements étrangers.

Dans un entretien à la MAP à l'occasion d'une rencontre avec ces cadres, M. Bernoussi a expliqué que ces jeunes marocains peuvent mettre à profit leur présence au sein des grandes entreprises britanniques et des multinationales basées à Londres pour véhiculer la vraie image d'un Maroc qui avance et qui ne cesse de se confirmer en tant que destination privilégiée pour les investisseurs.

Le Maroc dispose de cadres et de compétences présents dans plusieurs pays développés comme la Grande-Bretagne, la France ou encore la Chine, le Japon et l'Australie, a-t-il souligné.

Ces jeunes, forts d'une riche expérience et de contacts diversifiés, peuvent former une force de proposition à même de permettre au Maroc d'optimiser ses atouts, a-t-il dit.

Le responsable a relevé que sa visite en Grande-Bretagne s'inscrit également dans le cadre de la promotion de la 5e édition des intégrales de l'investissement qui se tiendra, sous le Haut Patronage de S.M. le Roi Mohammed VI, les 13 et 14 décembre prochain à Rabat.

Placée cette année sous le thème "Les investisseurs marocains du monde: acteurs de la diplomatie économique", cette rencontre sera l'occasion de lancer un réseau de cadres marocains à l'étranger qui oeuvreront pour la promotion du Maroc non seulement en tant que hub d'investissements mais également comme plate-forme de l'exportation vers plusieurs marchés importants, a dit M. Bernoussi.

Parallèlement, le directeur des investissements a tenu à souligner l'importance de la place financière londonienne où sont actuellement basés plus de 300 jeunes cadres marocains, en particulier concernant les investissements qui commencent à s'implanter avec force au Maroc en provenance des pays du Golfe.

Le responsable a relevé, dans ce sens, la pertinence de l'appel lancé par des représentants des communautés d'affaires marocaine et britannique en faveur de l'émergence d'un triangle englobant le Maroc, la Grande-Bretagne et la région du Golfe.

M. Bernoussi a également mis l'accent sur les efforts du Maroc visant à diversifier ses liens de partenariat notamment à travers la conclusion de plusieurs accords de libres échanges avec l'Union européenne et avec des pays comme les Etats-Unis et la Turquie.

Lors de la rencontre avec les cadres marocains de la City, plusieurs questions ont été soulevées, concernant en particulier les arguments à mettre en avant sur un marché aussi important que la City de Londres en vue de mieux vendre le produit Maroc.

L'accent a été, dans ce contexte, mis sur la politique d'ouverture mise en œuvre par le Maroc et sur les réalisations du pays dans les domaines des investissements et du développement des infrastructures.

En guise d'exemple, M. Bernoussi a indiqué que le Maroc a réussi, grâce à une courageuse politique d'ouverture économique, à augmenter en moins de dix ans, le montant des investissements étrangers directs de 500 millions à 3 milliards d'Euro.

Le Maroc dispose actuellement d'une vision claire qui lui permet d'envisager son avenir avec beaucoup d'optimisme, a poursuivi M. Bernoussi, citant les secteurs de l'offshoring, des télécommunications, de l'aéronautique et de l'énergie comme des vecteurs prometteurs pour l'avenir du pays. Il a souligné que d'énormes progrès ont certes été réalisés, mais que beaucoup reste à faire en particulier dans les domaines de l'éducation et de la formation, de la santé et de l'habitat.

Par ailleurs, les cadres marocains, représentant des compagnies aussi importantes que JP Morgan, Goldman Sachs et Lehman Brothers, ont manifesté un grand enthousiasme pour se regrouper au sein d'un réseau pour mieux véhiculer l'image du pays.

Ils se sont félicités du climat d'ouverture qui règne au Maroc sur tous les plans ainsi que les efforts que le pays ne cesse de déployer dans les domaines du développement socio-économique.

"Nous ne pouvons que nous féliciter de ce genre de rencontres qui viennent combler un vide entre les jeunes cadres marocains à l'étranger et notre pays d'origine", dit Nabil Mahraoui, cadre au sein de la compagnie JP Morgan et membre de l'Association "Maroc Entrepreneurs".

Cette association, qui regroupe actuellement plus de 8.000 membres installés en majorité en France, vient de mettre en place une antenne à Londres, le but étant de renforcer les liens entre ses membres d'un coté et entre ces membres et le Maroc.

 

© Association Maroc Entrepreneurs 2007. Tous droits réservés. Reproduction interdite.
 http://www.marocentrepreneurs.com | Charte de confidentialité | Contacts